Communiquer autrement ...

Salon des jeunes talents contemporains – 2ème édition – février 2012

Publié: 26 février 2012,dans Blog

Sur les traces de la première édition du SJTC j’ai accepté de poursuivre l’aventure en compagnie d’un groupe d’artistes de Rabat. La collection que j’ai exposé relève d’un défi personnel. Comment marier la nature et le patrimoine marocain qui reste la source de mon inspiration en général. pendant l’été 2011 j’ai travaillé sur une série de fleurs géantes.En les regardants une seule image s’imposait elles ressemblent à des femmes. Je ne sais pour quelle raison j’y voyais des portraits de marocaines des différentes régions. Et sans trop réfléchir l’idée du fer forgé s’est imposée. J’ai ainsi décidé de libérer ses fleurs qui ne représentent en vrai que des femmes. Le fer est tordu, cassé, comme pour démontrer la force des femmes qui sont arrivées à se libérer pour envahir le monde du travail et des arts. La collection s’appelle les prisonnières libérées.   Lors du vernissage du salon M. Zine l’artiste marocain en a apprécié le concept et il a  aimé surtout les coquelicots.